Home Amplificateurs Marshall JCM 800

Amplificateur Marshall JCM 800 5210 : Test

Marshall JCM 800 5210

Économique, mais avec quelques qualités

Ce combo, plutôt intéressant, si nous considérons le rapport qualité prix, est la version solid state du 4210. Les seules deux différences principales sont l'absence des lampes et du selecteur Standby. Pour un fan de Marshall une électronique solid state n'est pas acceptable, évidemment, mais nous devons considérer le target de cet amplificateur et, comme nous avons dit au début, le coût, vraiment bas.

Un bon travail

L'objectif de la compagnie britannique avec ce combo est évident : les mêmes qualités du 4210 mais avec un coût mineur, et l'utilisation des transistors, au lieu des chères lampes, est l'instrument pour obtenir le résultat désiré. Nous verrons, pendant le test, que le travail de Marshall avec le 5210 est bon, évidemment toujours considérant le prix final. Le son ne peut pas être identique, ceci est clair.

Caractéristiques techniques

Maintenant nous pouvons voir, dans une table, les caractéristiques principales du 5210.

Prix 400 euros
Type Combo (Transistor)
Sortie (RMS) 50 watts
Canaux Deux (Normal et Boost)
Normal Sensibilité : 1KHz. Signal d'entrée maximum : 0.8mV
Boost Sensibilité : 1KHz. Signal d'entrée maximum : 0.3mV
Effets Reverb Spring (Hammond avec la durée de 2 secondes)
Equalisation 3-band EQ + Presence
Aiguës 5KHz, 12dB (médiums au maximum)
5KHz, 33dB (médiums au minimum)
Médiums 500Hz, 17dB (aiguës et graves au maximum)
Graves 150Hz, 18dB (médiums au minimum)
Réglages (Normal) Volume, aiguës, graves.
Boost Gain, volume, aiguës, médiums, graves.
Généraux Master Reverb, Master Volume, Master Presence.
caractéristiques Boucle d'effets avec le send & return, écouteur sorti (100mW)
Send & return Impédance de sortie : 4.7Kohm
Impédance d'entrée : 100Kohm
Pédalier Oui (canal et reverb)

Le timbre est bon

Le deuxième canal est plutôt souple et produit un Overdrive remarquable et un sustain très plaisant, surtout si nous considérons le circuit à transistor du 5210. La réponse n'est pas soumise à une grande compression, comme, par exemple, avec la série Valvestate. Le son est, certainement, Vintage et avec plusieurs des caractéristiques qui ont rendu Marshall célèbre dans le monde. Évidemment, chaque référence avec un amplificateur à lampes de la série JCM 800 est excessive, mais le timbre est parfait pour le Rock classique et, de toute façon, la qualité globale est bonne.

Un bon compromis

La preuve la plus importante des qualités du 5210 est que ce combo, que Marshall ne produit pas plus, est vraiment rare sur le marché. En effet, malgré la nature solid state, cela fonctionne très bien.

D'autres test

Amplificateurs Guitare

  • Marshall
    1987X

    Il a les mêmes caractéristiques du 1959SLP mais il est une tête de 50 watts au lieu de 100. 3 lampes ECC83 pour le pré, et 2 EL34 pour l'amplification. Send & Return et equalisation.

  • Marshall
    2266C

    La face frontal, beaucoup complète, garantit une flexibilité remarquable. Body et Detail peuvent rigoureusement modifier le son.

  • Fender
    DeVille 212

    À ce prix il y a beaucoup d'autres amplificateurs sur le marché et ils produisent un son meilleur. Le clair est valide mais la distorsion est dure et froide.

Effets

Guitares

Enregistreurs Numériques Multipistes

Enregistreurs Portables