Home Amplificateurs Marshall Valvestate AVT

Amplificateur Marshall AVT50 : Test

Marshall Valvestate AVT 50

Marshall, en dernières années, a obtenu un grand succès avec la série Valvestate, une ligne des amplificateurs dotés d'un pré avec une lampe ECC83.
Après ce succès, il propose à nouveau la série, avec s'ajouter de quelques améliorations techniques, grâce à l'expérience développée en années récentes. Le nom que la compagnie anglaise a donné à la nouvelle série est AVT, (Advanced Valvestate Technology). Elle présente beaucoup d'amplificateurs, certains avec des effets inclus, comme est commune, récemment, entre les producteurs.
Aujourd'hui, dans notre test, nous parlons au sujet de l'AVT50, 2 canaux, 50 watts. Un modèle complètement produit en Angleterre.

Lampes et haut-parleur

Il est équipé d'un Celestion 12", avec une impédance de 4 Ohms. La puissance de sortie est de 50 watts. Marshall a travaillé strictement, ainsi que Celestion, à la réalisation de cette ligne des hauts-parleurs, avec l'intention de reproduire l'expérience résonnante normalement associée dans un cabinet 4X12. Il est équipé d'une lampe ECC83 pour le pré.

Face frontal

Simple, plat, avec une entrée simple pour la guitare. Il y a également une entrée CD, ainsi pour jouer sur vos bases préférées. Il y a également un résultat pour les écouteurs et une lumière pour le canal choisi.

Equalisation

Dans le canal clair gain, volume, graves et aiguës. Par un selecteur poussoir, est possible l'activation du canal d'overdrive, qui est équipé du gain, volume, graves, aiguës et médiums. Peu de réglages, mais ils sont valides.

Reverb

Nous trouvons un contrôle Depth, simple mais fonctionnel.

Face arrière

1 sont sortis pour le haut-parleur et un pour la ligne émulée. Un raccordement pour une boucle d'effets et la sortie de pédale.

Clair

Le timbre est valide, très défini, brillant, même si avec peu de médiums. L'impression est que c'est, et qu'il n'y a pas beaucoup de possibilités pour varier le timbre. En fait, l'absence de contrôle ne laisse pas varier le timbre comme elle doit être, même si, avec l'utilisation du gain, nous avons obtenu un son plus riche en harmoniques et plus dynamique. Cependant, l'efficacité des quelques réglages inclus, la caractéristique que nous trouvons dans d'autres amplificateurs de ce niveau, aussi d'autres fabricants, est bonne. Le manque du Presence, toujours utile, il est important.

Distorsion

Le gain est parfaite. Il est possible de la déplacer aux valeurs extrêmes, mais le son n'est pas beaucoup dynamique, et la profondeur n'est pas satisfaisante, au moins au premier regard. La poussée de distorsion Marshall est présente, mais, de nouveau, l'impression est qu'il n'y a aucune solution de rechange. Je crois que c'est la limite. Est inflexible. Toujours le timbre initial.

Poids et matériaux

Nous voici à la moyenne. Il pèse 18.6kg et est produit avec du bon bois.

Conclusion

Bien, il semble avoir une bonne qualité du son, mais est toujours identique ! Les quelques réglages disponibles ne permettent pas à beaucoup de possibilités. Certainement, aussi dans des amplificateurs d'autres compagnies, du même niveau, nous trouvons plus ou moins les mêmes caractéristiques. Un peu plus de polyvalence, cependant, est nécessaire. Toutefois dans le canal d'overdrive, les quelques réglages inclus fonctionnent parfaitement.
L'entrée CD est utile. L'AVT50 est équipé d'un pédalier.

D'autres test

Amplificateurs Guitare

  • Fender
    '59 Bassman LTD

    Chaud et avec une attaque remarquable, mais la mauvaise qualité des hauts-parleurs, quatre Jensen P-10R de 10", est une limite.

  • Marshall
    2501 SL-X Master Volume

    Deux ECC83 et deux EL34. Send & Return, sortie directe et Line-Out pour un enregistreur.

  • Fender
    '65 Princeton Reverb

    Une excellente réédition d'un classique de Fender. Une face frontal très simple et 2 entrées avec une impédance différente. Un Jensen C10R de 10 pouces. Intéressant pour les clairs.

Effets

Guitares

Enregistreurs Numériques Multipistes

Enregistreurs Portables